Le bracelet brésilien est toujours tendance

bracelets brésiliens

Sans surprise, le bracelet brésilien vient … du Brésil et plus largement d’Amérique du Sud. Traditionnellement réalisé à la main, on raconte que c’est la condition sine qua non pour qu’il porte bonheur à celui ou celle qui le noue à son poignet !
C’est sa simplicité de réalisation qui l’a démocratisé un peu partout à travers le monde. Pensez à faire un vœu au moment de le passer à votre poignet, celui-ci se réalisera lorsque les fils se rompront sous l’effet de l’usure !

Pourquoi un tel succès

C’est d’abord les couleurs du bracelet brésilien qu’on aime : chatoyantes et joyeuses, qui mettent immédiatement de bonnes humeur. De plus, le choix des couleurs est vaste, et il en existe aux couleurs de chaque drapeau ou en camaïeu … bref, porter un bracelet brésilien plaira forcement aux amoureux et amoureuses de la couleur. C’est un peu comme pour les bijoux ethniques.

Ensuite, la tendance générale est au retour vers les matières nobles : lin, soie, dentelle, coton biologique et équitable … On veut du naturel ! Tout bracelet brésilien qui se respecte est en fait un tissage de fils de coton : rien de plus naturel. Une technique de tissage ancestrale au service de la mode.

Comment porter le bracelet brésilien ?

Absolument comme on en a envie ! Le bracelet brésilien est un bijou fantaisie qui se porte avec tout. Bien sûr, pour un look chic ou strict, on en choisira un discret et plutôt fin, gage de féminité. Avec tous les autres styles, on est libre d’en porter seulement un (pour le mettre en valeur) ou plusieurs en jouant avec les couleurs et les motifs. Il existe également des bracelets brésiliens multi rangs, dont les couleurs sont harmonieuses.

Et en matière de matière brésilien, il y a deux écoles : celles et ceux qui les portent comme un bijou, qui les choisisse chaque matin et qui les enlèvent le soir venu, et celles et ceux qui les gardent en permanence : sous la douche, pour dormir … Une relation fusionnelle en somme !

Comment fabriquer son bracelet brésilien

C’est simple mais long et particulièrement répétitif et fastidieux. On prend une grande longueur de plusieurs fils de toutes les couleurs. On plie ces brins en deux et on fait un nœud du côté de la boucle. On fixe la boucle et ensuite démarre le tissage. On finit son bracelet par deux nattes que l’on nouera à travers la boucle pour le fermer. Et voilà ! Regardez la vidéo ci-dessous, ce sera certainement plus facile à comprendre :

No Comments

Leave A Reply